nature

Je me suis retrouvée seule face à la mer, ma chance, a l’île d’Oléron


Je me suis sentie libre et entière l’espace d’un instant. Il fut court mais intense. Je me suis mise à penser.
Finalement ce que je cherche depuis longtemps C’est à me sentir bien quand je suis seule et je n’y suis pas encore.
Mon cher amour a une devise : «  on est seul, on vit seul et on meurt seul »
J’en ris, parfois j’en pleure.
Tout dépends où j’en suis dans mon coeur ! Je trouve ça dur d’en parler.
La solitude c’est le thème chez nous.
Et puis je comprends une chose. Il ne s’agit pas vraiment d’être seul mais de réussir à vivre la solitude en lien.

C’est depuis que j’ai rencontré la Therapie du lien et des mondes relationnels que je comprends.
Vivre en lien, avec le la vie, le monde et soi même. Et le tout dans un lien secure. On a pas tous commencé dans le même bateau et quand les liens commencent « mal » il est question de justement de les requestionner, les imaginer autrement et les guérir. C’est une théorie à laquelle j’adhère complètement et une pratique qui panse tellement bien les blessures.
Mais c’est jamais finis, je dois continuer d’avancer sur ce chemin… ça parait parfois interminable et puis on se sort parfois par miracle du pire.

Et ces liens commencent au tout début de la vie … alors c’est parti, il faut tenir le cap 🥰 pour baby chou ! C’est là que ça commence pour lui 💖