osteopathie

La prévention, un terme pas très sexy qui pourtant prends tout son sens quand on l’observe…

Et si vous aviez confiance en votre corps, votre système immunitaire, vos muscles, vos os ?
Et si on se disait que tout va bien ?
Que nous sommes en forme et que la vie est belle ?

En ces temps modernes, il est vite temps de se catastropher, de perdre patience ou surtout de prendre peur.
Peur du monde, de la mort de la maladie.
Peur de la solitude, de la perte, de l’abandon, du jugement.
Il y en a des peurs, à la pelle !

Alors qu’est ce qu’on fait, on plonge dans le sceau pleins de peurs petites ou grandes ?
On attends que la catastrophe arrive sans rien faire et patiemment ?

Personnellement, j’ai plutôt une nature à anticiper les petites choses qu’à attendre de crouler sous une catastrophe de problème.
Bon ça dépend pourquoi c’est vrai mais en ce qui concerne ma santé, j’anticipe !

Les petites choses, les petits symptômes ont tellement d’importance ! Tellement. Les petites sensations agréables ou désagréables qui débutent !
Elles ont toutes un sens.

A force d’écouter ce qu’on ressent, beaucoup de choses peuvent s’éviter.
Par exemple avant d’arriver au dos bloqué, il y a pleins de prémices.
La fatigue, une petite douleur dans la jambe, dans le cou, dans le ventre.

Toute  « maladie » ou tout « maux » commence par un petit avertissement.
Et plus vous le prenez petit et plus c’est facile d’avancer avec.

C’est le principe de la vie. Ecouter ce qui se passe, ce qu’on ressent, écouter la nature, voir comme elle fleurit, comme elle danse.
C’est pareil pour nous !
On vogue au gré des saisons, des températures, de l’âge, en fonction des événements de la vie, du monde.
Et chaque symptôme prend une place dans un tout.
La saison, la manière dont vous avez vécu ces derniers mois, ces dernières semaines, comment vous avez penser ? Plutôt détendu ou plutôt stressé.

Et mieux vous connaissez votre personnalité, votre résistance, votre rythme, vos véritables envies et désirs et plus la vie est facile.

Pour ça il faut faire du préventif.
Apprendre à s’écouter, à savoir quand on doit mettre un coup de boost ou se reposer. A savoir quand est ce qu’on peut s’en sortir tout seul ou quand c’est le moment de demander de l’aide ?

C’est ça le préventif, apprendre à prévoir.
Prévoir qu’en hiver on va peut être avoir un coup de mou et que pleins de petits remèdes naturels existent pour ne pas être malade et finir sous médicaments.
Apprendre que quand une fatigue s’accumule, il faut savoir s’arrêter, prendre le temps pour soi, sinon une petite surprise corporelle risque d’arriver.

C’est en cette prévention que l’ostéopathie qui est mon métier prend sens.
Nous ne sommes pas là pour guérir des maux trop marqués, ni des blessures trop graves, ni des résistances présentes depuis des années ( on peut mais c’est pas le but premier !).
Nous sommes là pour aider au changement quand vous avez fait le chemin pour arriver jusqu’au cabinet.

Comment vous expliquer mieux. L’ostéopathie n’est pas de la chimie.
C’est une pratique exclusivement manuelle. Et la où le médicament arrête le symptôme, l’ostéopathie l’accompagne pour que le corps trouve un autre équilibre.
Le médicament arrête la douleur, l’ostéopathie fait en sorte qu’elle ne revienne plus et ce n’est pas toujours un moment de plaisir.

Il y a bien une différence à comprendre là dedans.
Nous ne sommes pas là pour guérir magiquement une douleur.
Nous sommes là pour aider le corps à trouver un nouvel équilibre, plus sain.

Ça veut dire que le corps peut tirer un peu quand il se réajuste !

Tout ça pour dire que le préventif est un moyen merveilleux de vivre et de prendre soin de soi.

Le préventif évite la peur au maximum.
Il est le juste milieu entre l’anticipation et la précipitation.
C’est un peu une manière de vivre.

Cela permet de prendre conscience de soi, confiance en soi, en son corps, en son système immunitaire.

C’est dans cette démarche que s’inscrit l’ostéopathie.
Venez avant que ce ne soit trop gênant, trop grave.
Et si il n’y a rien au moins vous aurez remis votre corps en forme.

Exactement comme la médecine traditionnelle chinoise !
Les médecins chinois ne reçoivent jamais de personnes malade.

Préférons le préventif au curatif et rendons à l’ostéopathie ce qu’elle est vraiment ! Une thérapie manuelle, préventive.

On prends rdv ? 😉

Prendre RDV

Share Button